jules75004

Page 1 / 175 Articles plus vieux >>
Le 01/02/2014 à 23:32

À la Culture comme ailleurs, les mêmes causes, les mêmes conséquences et les mêmes dérapages, le même cercle vicieux : 1) affaiblissement et désengagement de l'État => 2) re-création de grands féodaux puissants et surtout autonomes => 3) et dérives mégalomaniaques...

http://www.la-croix.com/Culture/Actualite/Des-presidents-de-musee-tout-puissants-2014-01-28-1097514

Le 20/01/2014 à 07:54
Le destin est farceur : il transforme parfois une attente qui promet d'être insupportable...en répit salvateur ! ;-) (explications détaillées sur 3461 & 3462 ce soir)
Le 18/01/2014 à 10:40
Et si finalement, passer sa vie à chercher, à attendre, à espérer et à combler ce que l'on n'a pas était plus intéressant qu'avoir déjà tout et attendre la mort ? Question que je me pose après une conversation avec un collègue de bureau (homo) qui me raconte sa vie "bisounours" et qui neme parle que de son copain, son appart, son copain, son appart, etc. Une vie finalement très..."rangée", très "sage", très...monotone aussi, surtout (mais ce n'est que mon avis). Un côté très bisounours dans la façon d'en parler, les yeux qui brillent, le sourire aux lèvres...un peu agaçant quand on n'a rien de tout ça et que sa vie est un peu à l'opposé de tout ça. Et dans ces moments-là, la chanson d'Anaïs me trotte dans la tête ("Mon cœur, mon amour" : "Ca dégouline d'amour / C'est beau mais c'est insupportable. / C'est un pudding bien lourd / De mots doux à chaque phrases : / "Elle est bonne ta quiche, amour" / "Mon coeur, passe moi la salade" / Et ça se fait des mamours, / Se donne la becquée à table."). Et l'autre jour, en lui parlant, je me suis rendu compte que sa vie, d'une certaine façon, était tellement rangée, ordonnée, gravée dans le marbre qu'elle était aussi "achevée", "terminée". Et maintenant, que faire ? Attendre la mort finalement...s'investir à mort dans le boulot pour ne pas voir les failles de cette vie-là, être fantasque pour rompre la solitude du face-à-face, créer de la fantaisie factice pour faire semblant de rigoler et détourner le regard de soi-même...bref, combler le vide d'avoir déjà tout pour ne pas se regarder dans ce vide-là... Il joue au zèbre mais tout ça ne masquera pas éternellement le vide.
Le 14/01/2014 à 21:28
2,92% du nombre total des mariages mais à part ça, c'est déjà "entré dans les mœurs" ! http://reloaded.e-llico.com/article.htm?avec-7000-unions-en-2013-le-mariage-homosexuel-est-entre-dans-les-moeurs&articleID=32198#.UtWdaaSTNGY.facebook
Le 11/01/2014 à 13:18
Courage à Valérie Trierweiler qui n’a pas démérité, qui se bat aux côtés de F. Hollande depuis tant d’ années dans un engagement désintéressé.
Le 10/12/2013 à 22:59
J'aime assez cette idée d'un gaulliste qui, par sa déclaration, de facto fait passer le général de Gaulle pour un traître à la nation... ...et de facto encore, se délégitime...
Le 08/12/2013 à 20:16
Je revois le clip de Benjamin Paulin que j'avais découvert lors de son passage à "Ce soir (ou jamais !)" en 2010. Outre que le garçon est mignon, je me prends à rêver de sortir avec lui....juste pour lui parler de son père que j'admirais tant et pouvoir vivre dans un mobilier qu'il avait dessiné... (il va de soi, que si BP m'offre son corps, je suis preneur aussi évidemment)
Le 25/11/2013 à 10:13
Quand je serai dictateur, mes 2 premières mesures seront : - déporter une bonne partie de la population (les vieux, les enfants, les gens de droite, Nadine Morano, Frédéric Lefebvre, les garagistes, les banquiers, etc.) en Sibérie Septentrionale et leur apprendre à poser des rails dans la neige ; - et surtout rétablir la peine de mort pour les ouvriers qui décident de s'amuser avec UN MARTEAU-PIQUEUR CONTRE LE MUR DE TON IMMEUBLE LE LUNDI À 8h DU MATIN !!!!
Le 24/11/2013 à 17:35
37 ans, 1m98, 110kg, quadruple champion du monde de boxe des poids lourds. Bref, de la grosse bébête ukrainienne...^^
Le 17/11/2013 à 19:56
Dans mon dernier cauchemar, Bernard Cazeneuve venait m'expliquer le budget 2014
Le 08/11/2013 à 21:41
Il y a quelques temps, "Un jour, un destin" était consacré à Thierry Le Luron. Hier soir, en voyant le portrait de Jacqueline Maillan, j'ai eu pour la seconde fois cet irrésistible sentiment d'une vie triste, d'une vie finalement pathétique et -d'un certain point de vue- ratée. Ce qui est surprenant, entre autres points communs c'est 1) que Jacqueline Maillan comme Le Luron ne m'ont jamais vraiment fait rire (je suis quand même bon public) et 2) qu'ils étaient dans un refoulement inimaginable, tout leur être profond était cadenassé, refoulé dans les abîmes intérieurs. Ceci explique cela ? Schéma classique de l'artiste hyperactif tout entier dans le refoulement (sexuel), qui cherche désespérément à éviter de se retrouver seul face à lui-même et qui finalement, termine sa vie dans... la solitude et l'isolement.
Le 28/10/2013 à 23:36
Sentiment — angoissant — que, seul face à soi-même, on n'est décidément qu'un fétu de paille. Quant on se trouve confronté au pire de soi-même, rien ne résiste ! On est un brin d'herbe pris dans les tourbillons de soi-même, on surnage à peine à la surface de son inconscient libéré, ruant et éructant. On est secoué, brinquebalé, rejeté contre soi-même par soi-même... Face au flot déchaîné, recouvrant digues et berges, noyant de tout son saoul chaque relief jusqu'à la moindre aspérité, il offre à voir un nouveau paysage. Un paysage dissimulé, comme un autre monde souterrain soudainement propulsé à la surface. Une surface uniforme courant jusqu'à l'horizon mais animée par des courants profonds, secouée par des tourbillons violents, agitée par des secousses brusques. Le niveau est au plus haut. On ne l'a pas vu monter et quand on en prend conscience, il a déjà retrouvé son lit. Entre temps, le paysage n'est plus que désolation. Tout est recouvert de boue, sans dessus dessous.
Le 19/07/2013 à 10:10
« Un beau matin je sais que je m'éveillerai Différemment de tous les autres jours [...] Et pourtant, et pourtant Sans un remords, sans un regret je partirai Droit devant moi sans espoir de retour »
Le 02/07/2013 à 20:40
En forme de rappel : "L'autorité, ce n'est pas d'être autoritaire." (F. Hollande) Raté !
Le 23/06/2013 à 20:03
Arnaud, veux-tu m'épouser ? :-) http://www.lexpress.fr/actualite/politique/selon-montebourg-barroso-est-le-carburant-du-front-national_1260137.html#xtor=AL-839 Ceci dit, plus sérieusement, j'attends le déluge de commentaires, de critiques et de réprobations qui ne vont pas manquer de lui tomber dessus...
Le 22/06/2013 à 15:19
Penser à me venger de MM. Nolan (Christopher), Snyder (Zac), Goyer (David) et Zimmer (Hans). On ne touche pas aux mythes impunément. Les bousculer oui, les malmener non. Surtout pour servir un discours crypto-facho... Il y avait déjà une longue liste de héros et de personnages faits prisonniers de gens malveillants : "Tintin" retenu de force par Steven Spielberg, , "Astérix" livré aux assauts de M. Tirard, "Charlie (et la chocolaterie)" qui a servi de cobaye et de martyre aux délires de Tim Burton, etc. Il est désagréable, regrettable de se dire qu'il va falloir y ajouter "Superman" livré pieds et poings liés aux discours ultra-réactionnaires de MM. Nolan & Snyder..
Le 22/06/2013 à 09:42
Grâce à l'interview de Pierre Bergé hier au "Petit journal" où il se déclarait lui aussi opposé au mariage qu'il voyait comme une institution bourgeoise, je prends conscience qu'il est normal au fond que les homos aient revendiqué l'ouverture du mariage puisque ça signe leur embourgeoisement
Le 17/06/2013 à 13:35
D'un ami sur FB : "Mêmes causes mêmes effets: la sociale démocratie ça sera toujours le mécontentement à gauche, les ricanements à droite, et la victoire finale de l'extrême droite. Faudrait que le PS et ses chantres de ce néant politique atterrissent avant 2017." Rien à ajouter. Net et sans bavures...
Le 17/06/2013 à 12:21
La paille dans l'oeil du voisin, la poutre dans le sien...vous connaissez ? Aujourd'hui, une nouvelle illustration bruxelloise de cet adage : http://www.latribune.fr/actualites/economie/union-europeenne/20130617trib000770668/pour-barroso-la-france-est-reactionnaire-en-defendant-son-exception-culturelle.html
Le 17/06/2013 à 01:31
J'ai envie de pleurer : http://www.latribunedelart.com/anne-hidalgo-et-bertrand-delanoe-inaugurent-une-place-de-la-republique-vandalisee
Page 1 / 175 Articles plus vieux >>